La Libération de l'homme - Tome 3

Que sont vraiment la conscience et la liberté, l'expérience naturelle de l'intériorité humaine libérée? Nous allons découvrir pourquoi la liberté est, par excellence, une manifestation de la conscience. Nous allons explorer le parcours et la formation de la conscience, puis son envol vers la dimension d'un éveil supérieur en surconscience, permettant à l'être humain de s'enfuir d'une captivité mentale, captivité d'aliénation sociale, des conditions permettant les illusions et de celles qui changent la vie en survie, pour lui offrir enfin l'occasion d'une existence réellement satisfaisante et donnant sens à son expérience humaine dans tous ses aspects.
Car chacun d'entre nous est un mystique qui s'ignore, une manifestation potentielle de la conscience capable de surconscience. Cet ouvrage s'attache à explorer le chemin de cette plongée dans l'intériorité, en conformité avec les données du champ culturel qui est le nôtre, délesté du carcan religieux qui l'a souvent interdit, persécuté, détourné, dévoyé, voire occulté par la diabolisation et le sectarisme de son dogme. Spiritualité, expériences de différents états de conscience, redéfinition du féminin et de la place de la femme, le sens de la sexualité, l'incompatibilité de la notion patriarcale de pouvoir avec la renaissance du féminin... À travers ce troisième tome de La Libération de l'homme, l'auteur met un point final à notre révolution intérieure: fascinante, troublante, une réflexion qui nous invite à enfin nous redécouvrir.

328 pages  -  ISBN : 9782342047646  -  Essai > Commander le livre

LA LIBERATION DE L'HOMME - TOME 3 - L'EXPERIENCE DE L'INTERIORITE LIBEREE - LA CONSCIENCE ET LA LIBERTE

PRESENTATION DU TOME 3 DE LA LIBERATION DE L’HOMME

Le sens principal que chacun doit trouver à son existence humaine, est celui de « devenir lui-même », pleinement lui-même, dans l’authenticité de son « être de désir » cohérent avec l’attraction naturelle de l’élan harmonisant de l’amour, centre d’attraction de la conscience universelle, et non livré à la tyrannie des désirs.
Dans ce Tome 3 de la « Libération de l’homme », nous explorons ce qu’est la conscience et ce qu’est la liberté. Nous allons découvrir pourquoi la liberté est, par excellence, une manifestation de la conscience. Nous allons explorer le parcours et la formation de la conscience, puis son envol vers la dimension d’un éveil supérieur en surconscience, permettant à l’être humain de s’enfuir d’une captivité mentale, captivité d’aliénation sociale, des conditions permettant les illusions et de celles qui changent la vie en survie, pour lui offrir enfin l’occasion d’une existence réellement satisfaisante et donnant sens à son expérience humaine dans tous ses aspects.
Comment puis-je comprendre la libération réelle de toutes mes captivités ?
Où est le chemin qui me permet de sortir de cet enfermement ?
Comment dois-je procéder pour accomplir cette évasion des conditions de la répression et de la captivité ?
Quel est l’objectif réel de cette initiative ?
Quelle est la nature de cette expérience de surconscience et celle de ce que je peux découvrir par ce chemin de libération ?
Comment puis-je, à partir des conditions de vie qui sont les miennes ici et maintenant, être vraiment libre ?
Comment échapper à l’ignorance et à la manipulation qui m’enlèvent même tout désir de savoir ?

Nous avons reçu la clé rendant possible cette évasion. Ceux qui nous ont précédés sur cette voie, depuis des millénaires, nous ont donné toutes les indications utiles pour accomplir ce voyage dans la nuit obscure de la profondeur, afin d’atteindre les sommets de lumière : ceux de la conscience libérée.
C’est par « les états modifiés de conscience », comme expérience « subjective », que tout explorateur de l’intériorité, quelle que soit sa tradition, reçoit de la nature elle-même et de ses clés d’organisation, une connaissance, un enseignement, une maîtrise « objective » des réalités découvertes dans la profondeur de l’âme humaine.
Dans un premier temps, cette expérience paradoxale, comme « subjective » et « objective », apporte avec elle l’enseignement nécessaire au travail de guérison, qui rétablit simplement une harmonie perdue en faisant qu’un dysfonctionnement puisse naturellement retrouver l’harmonie d’un bon fonctionnement. Dans un deuxième temps, cette exploration transfonctionnelle apporte avec elle la connaissance nécessaire au travail introspectif pour la découverte du Soi : réalisation de l’être humain par la transformation de son Moi égotique en Soi cosmocentrique…
Les mystiques, dans la tradition des trois monothéismes : Dans le judaïsme : la Kabbale, Le Zohar ; dans le christianisme : les écoles sanjuaniste-thérésienne-Rhéno-flamande-Bonaventurienne… Dans l’Islam : le soufisme ; en Asie : le tantrisme, le Taoïsme, l’Ayurveda, les bouddhismes…etc., ne font pas une expérience différente de celle des chamanes Shipibos d’Amazonie péruvienne, par exemple, acteurs toujours vivants de cette « mémoire » ancestrale et archétypale de l’intériorité.
Les emballages sont différents, compte tenu des traditions qui concernent chaque peuple habitant la Terre : les moyens d’accès aux états modifiés de conscience sont variés, mais le contenu est le même. La symbolisation archétypale est toujours liée à la culture du peuple qui pratique les états modifiés de conscience. Il faut donc relativiser les archétypes en soi, qu’ils soient, dans le désordre, chamaniques, kabbalistiques, alchimiques, osiriens, christiques, soufistes, tantriques, ayurvédiques, taoïstes, bouddhiques…
Leur « objet » commun est la conscience éclairée de l’intérieur même du vivant et qui apporte avec la lumière de sa connaissance intuitive, la sérénité, la joie, le sens profond du bonheur de cette union transformatrice et bienfaitrice de la vie accordant à celui qui l’expérimente, un amour universel de tout ce qui est et la liberté ultime de l’être échappant ainsi à tous les dressages. Un esprit libéré par la surconscience ne peut être ni enfermé ni tué : il transcende l’espace et le temps ; pour lui, « il n’y a plus de chemin » balisé d’obligations et d’interdits, de « lois » extérieures à lui-même, il devient la « loi » infiniment respectueuse de la nature dans son principe féminin et masculin, car il est transformé et uni par cette transformation à la vie du Cosmos tout entier : conscience universelle.
Ce Tome 3 de « La libération de l’homme », va donc explorer le chemin de cette plongée dans l’intériorité, en conformité avec les données du champ culturel qui est le nôtre, délesté du carcan religieux qui l’a souvent interdit, persécuté, détourné, dévoyé, voire occulté par la diabolisation et le sectarisme de son dogme.

Chacun d’entre nous est un mystique qui s’ignore. Chacun est en soi une manifestation potentielle de la conscience capable de surconscience. Cette « révélation » passant par une expérience transpersonnelle, peut avoir lieu si on en prend le chemin que nous allons découvrir ensemble dans ce dernier tome de « La libération de l’homme ».
Ce chemin part de l’égotique pour se rendre dans le cosmocentrique ; il part de l’ignorance (de soi) pour aller dans la connaissance (du Soi); ce chemin fait passer d’une condition d’orgueil (inconscience) à celle de l’humilité (surconscience); ce chemin transforme la captivité de la personne humaine en libération permanente de tout enfermement. Un tel chemin fait passer des conditions de l’illusion générées par les croyances, à celles de la sagesse générée par la connaissance en soi, celle du Soi qui est la manifestation de la Surconscience en perpétuel advenir d’elle-même.
Posté le 04/10/2015 13:39:06 4 commentaire(s)
Laissez un commentaire
Votre nom ou pseudonyme * :
Votre e-mail * :
Votre message * :

* Champs obligatoires.