L'insurrection des Gilets jaunes et la nouvelle société qui vient

Face à la domination écrasante des politiques ultralibérales en Occident, soutenues, animées, alimentées, entretenues, imposées depuis 40 ans par une oligarchie au pouvoir, les peuples, pris en otages dans ce chantage des dominants et des prédominants, vivaient une captivité exceptionnelle qui se traduisait concrètement par la négation radicale de tous leurs droits démocratiques. Les citoyens français, croyant vivre en « démocratie », ont découvert que tout leur avait été arraché des mains et qu'ils ne décidaient absolument plus de rien. Ils subissaient de plein fouet les hausses des prix spectaculaires sur tous les produits de première nécessité, la stagnation ou même la régression des salaires ; ils constataient l'extrême violence des injustices fiscales et le déséquilibre survenu par l'absence volontaire d'une harmonie des lois sociales dans toute l'Union européenne. Toute souveraineté constitutionnelle des peuples européens avait été abolie par l'imposture des traités élaborés sans leur accord. Enfin, ils comprenaient que la masse des défavorisés était devenue quantité négligeable et sans intérêt pour les pouvoirs en place et que leur sort était scellé dans un abandon pur et simple programmé. Les citoyens avaient trop longtemps confondu les « libertés publiques » avec la « démocratie ». Depuis les dernières avalanches de lois liberticides, la quasi-totalité des « libertés publiques » ayant disparu, les Français allaient se réveiller en découvrant des sens interdits de tous côtés et que la « démocratie » était une supercherie. Dans l'actualité française, c'est là que se trouvent les motivations profondes de l'insurrection des « Gilets jaunes », et la direction prise désormais par la nouvelle société qui est là et qui installe déjà une sécession inévitable...

320 pages  -  ISBN : 9782342167252  -  Essai > Commander le livre
Laissez un commentaire
Votre nom ou pseudonyme * :
Votre e-mail * :
Votre message * :

* Champs obligatoires.